Le spécialiste du nautisme
News

«Dans une compétition de ce calibre, les erreurs se paient cash!»

Patrick Fleischhacker a terminé à la 15ème place des championnats du monde de Laser catégorie Master. Il revient sur cette expérience.

Du lundi au vendredi, Patrick Fleischhacker travaille chez Bucher + Walt. En 2019, il a repris les compétitions internationales après une pause d'une vingtaine d'années avec pour objectif d’arriver dans les 10 premiers aux championnats du monde de Laser qui se sont déroulés à Port Zélande, en Hollande, du 5 au 14 septembre. Résultat final? 15ème place. Alors, déçu?

«Je suis un peu déçu mais je suis tout de même content de mon résultat parce qu’il y avait globalement peu de vent pendant toute la compétition et ce ne sont pas mes conditions préférées», explique-t-il. Patrick n’a pas vraiment eu de chance puisqu’il a écopé d’un BFD le jour où il y avait le plus de vent et d’une règle 42 lors de sa meilleure régate où, malgré un 720° de pénalité, il a terminé à la 7ème place. «Dans une compétition de ce calibre avec un niveau élevé parmi les 35-40 premiers concurrents, les erreurs ne pardonnent pas et même les plus petites se paient cash, analyse-t-il. Mais pour un retour à la compétition au niveau mondial je trouve cette 15ème place honorable.» 

Loin d’être découragé, ce Vaudois de 50 ans n’a pas dit son dernier mot. «Je sais que je peux mieux faire et je veux mieux faire mais j’ai besoin de plus de routine en régate à haut niveau pour améliorer mes départs, être plus affûté et plus à-même de réagir rapidement. I will be back. Rendez-vous en 2020 :-)»

News

Un monocoque hybride à foil inclinable créé par deux Suisses

Lire la suite
Nous avons aussi...

Un aérateur solaire autonome

Lire la suite
News

Zhik devient partenaire de Alex Thomson Racing

Lire la suite