Le spécialiste du nautisme
Le spécialiste du nautisme
News

Les Suisses sacrés champions du monde de J/70

23 nations, 90 bateaux, plus de 400 marins et des températures quasi estivales ont constitué le 22 octobre dernier le cadre des Championnats du monde de J70, courus au large de Monaco. Et à la fin…c’est la Suisse qui gagne !

« Pour l’instant, nous ne sommes encore tout à fait redescendus sur terre ! C’est une ligne que je ne pensais pas ajouter aussi vite sur le CV, ça restait un peu un rêve. Avec Greg, mon équipier, on avait prévu une médaille en 470 aux JO mais le 470 est devenu mixte, donc on n’a pas pu atteindre cet objectif ensemble. Et là, être sur le même J70 et devenir champions du monde, c’est tout à fait incroyable ! », raconte Kilian Wagen avec encore quelques étoiles dans les yeux. Après quatre jours d’attente sans vent, le championnat du monde de J70 a été plié, fini, terminé en trois régates lors de la dernière journée. Kilian Wagen (SUI) et son « 470 All-Star Team », avec le médaillé olympique Luke Patience (GBR), David Hughes (USA), Celia Willison (NZL) et Grégoire Siegwart (SUI) – un joli groupe de potes à bord – ont remporté la victoire avec 22 points d’avance sur Pierrik Devic (MON) et Peter Duncan (USA).

Veni,vidi,vici

« Nous sommes venus ici avec cet objectif et nous sommes ravis de l’avoir respecté », expliquait Luke Patience à l’issue de l’épreuve. Très professionnel et faisant preuve d’une maîtrise exceptionnelle dans l’enroulement des bouées, Killian Wagen, le barreur de Découvertes Geomod, a littéralement dominé le plan d’eau. Le bateau suisse, vainqueur de la Primo Cup 2022, a tout simplement écrasé la concurrence dans la catégorie Open à force de régularité et de décisions adéquates sur l’eau. « On a super bien navigué, on était toujours du bon côté avec une vitesse parfaite, ce qui nous a bien aidés pour être aux avant-postes », a expliqué le jeune skipper (26 ans) de la Tour-de-Peilz.

Pourtant, les pronostics étaient plus que serrés, tant le niveau de ce mondial était hallucinant. En tout, ce sont plus de 50 coureurs qui ont déjà vu leur nom figurer en haut de l’affiche – épreuves olympiques, Coupe de l’America ou autres circuits monotypes –, à l’image de la légende Torben Grael, 5 médailles olympiques au compteur.

Après la magnifique victoire de Kilian Wagen en Open, les Suisses se sont à nouveau distingués, ils ont remis le couvert en catégorie Corinthien avec la première place largement méritée de Quarter2eleven du Bernois Nick Zeltner. Le sociétaire du Regatta Club d’Oberhofen termine en tête devant l’Espagnol Luis Bugallo à bord de Marnatura.

Texte : Jean-Guy Python

Pratique

4 conseils pour choisir le bon pare-battage

Lire la suite
Nouveauté

Les solutions textiles de la marque Nodus Factory

Lire la suite
Conseils

Des épissures sur mesure pour vos drisses, écoutes et amarres

Lire la suite